Stellarium : Explorez le ciel gratuitement à partir de chez vous

Tous les publics se rejoignent sur le logiciel de planétarium gratuit « Stellarium », du passionné à l’amateur qui souhaite découvrir les joies de l’astronomie par l’outil informatique.

Si tous les recoins de notre planète n’ont plus aucun secret pour vous grâce à Google Earth, vous pourrez très facilement combler votre soif de découverte de nouveaux lieux en vous intéressant aux astres et autres objets stellaires.

STELLARIUM 0.19.1.1 | 64 Bits STELLARIUM 0.19.1.1 | 32 Bits STELLARIUM 0.19.1 STELLARIUM 0.19.1
Voir les avis des utilisateurs

Stellarium ne vous propose rien d’autre que de partir à la découverte de notre univers et ce beau projet de planétarium libre et gratuit bénéficie de la licence GNU GPL pour demeurer justement accessible à tous et cela gratuitement. Envie d’en savoir plus ? Suivez le guide !

Compatibilité du logiciel

Au minimum, Stellarium fonctionne avec :

• Windows 7 / MacOS 10.10.0 / Linux/Unix,
• Carte graphique supportant OpenGL 3.0 et GLSL 1.3,
• 512 Mo RAM de libre,
• 1.5 Go d’espace disque.

Nous vous recommandons une configuration comme :

• Windows 7 / MacOS 10.11.0 / Linux/Unix,
• Une carte graphique supportant OpenGL 3.3,
• 1 Go de RAM ou plus de libre,
• 3 Go d’espace disque.

Partir à la découverte de notre ciel grâce à Stellarium

Stellarium est tout à fait indiqué pour vous familiariser avec l’astronomie et cela quel que soit votre niveau. Ainsi, vous pouvez par exemple reproduire exactement à l’identique (et dès les premiers instants où vous utilisez Stellarium) et simuler le ciel visible à l’œil nu.

Très pratique donc pour faire plus amples connaissances avec nos chères planètes voisines que l’on confond trop souvent avec des étoiles ou repérer plus facilement les constellations.

De l’œil nu à une simulation digne d’un télescope, vous pourrez également connaître à l’avance ce qui pourra être observable depuis votre localisation et à une date précise avec une paire de jumelle (par exemple).

Les possibilités sont donc infinies, tout comme le plaisir qui en découle à utiliser un planétarium sur support informatique.

Un logiciel de planétarium gratuit et récompensé !

De 2003 à 2009, le concours international « des Trophées du Libre » récompensait les logiciels libres les plus méritants, innovants et évidemment captivants. C’est avec beaucoup de fierté que Stellarium remporta l’or sur la catégorie « Éducation » en 2006.

Ce logiciel, bien que fondé sur la passion de ses fondateurs pour l’astronomie a avant tout pour but de participer à une mission plus importante en permettant un partage idéal de ses données à destination de l’enseignement supérieur et des étudiants.

Une base de données gigantesque de nos étoiles…

Plus de 210 millions d’étoiles identifiées et localisées avec exactitude, ce n’est rien de moins que ce que propose Stellarium en ajoutant toutes les bases de données existantes.

Afin de ne pas surcharger notre logiciel, la base par défaut contient déjà plus d’un demi-million d’étoiles parmi celles les plus facilement observables, bien évidemment !

C’est pourquoi ce logiciel est si prisé dans le domaine de l’éducation : détenir la meilleure base de données d’étoiles c’est bien, mais la mettre à disposition de tous d’une manière ludique pour vous permettre de vous repérer de chez vous pour pouvoir observer à l’œil nu dans un premier temps, puis par la suite avec un télescope amateur est toujours la meilleure preuve de réussite de ce planétarium.

Vous faire découvrir d’une manière pratique et agréable l’astronomie n’a jamais été aussi facile grâce à Stellarium.

vue de saturne avec stellarium

Soif de culture astronomique ?

Stellarium dispose également d’un bon nombre de photographies des autres astres comme des planètes, lunes et astéroïdes de notre système solaire pour en savoir plus sur nos voisins directs !

Côté artistique, vous pourrez compter également sur les représentations de constellations ou encore de magnifiques nébuleuses qui vous en mettront plein la vue.

Un autre logiciel similaire est diqponible pour découvrir notre ciel sur Celestia.fr.

Parcourons la voûte céleste

Zoomez librement et à volonté, parcourez librement notre voute céleste comme si vous étiez chez vous ou depuis n’importe où sur Terre, ou depuis notre soleil ou encore depuis les autres planètes de notre système solaire !

La reproduction du ciel simulé depuis un lieu précis et une date précise sera l’exactitude même de ce qui sera effectivement observable. Même la luminosité du ciel est prise en compte.

Tout comme dans n’importe quel planétarium, Stellarium permet bien évidemment de pouvoir afficher ou non les noms des astres pour les identifier, d’une manière sobre et jugée comme très élégante mais testez vous-même !

L’objectif d’un bon planétarium est qu’il soit le plus agréable possible à utiliser, et pour cela l’aspect graphique a été particulièrement soigné.

Le pari du logiciel libre permet l’ouverture et la modification, adaptation et amélioration du logiciel sous tous ses aspects, incluant donc aussi la partie graphique.

Une simulation du ciel en 3D réaliste

Stellarium prend en compte la pollution lumineuse pour être le plus fidèle possible dans ses simulations du ciel en 3D.

C’est la réfraction de la lumière du Soleil dans notre atmosphère qui pose souci et qui est prise en compte par notre logiciel pour justement être aussi réaliste.

Pour pousser le réalisme à son paroxysme, il y a différents terrains d’observation disponibles comme des champs, montagnes ou forêts mais vous pouvez également vous servir de vos photos personnelles des lieux que vous souhaitez simuler.

Nous pouvons considérer sur beaucoup de points que Stellarium se positionne comme un réel logiciel de simulation du ciel en 3D, au même titre que Google Earth pour de la simulation de terrains géographiques (en un peu plus poussé, certes !).

Puisque la luminosité est un paramètre très sensible pour simuler de manière réaliste et fidèle l’observation d’un ciel, ce qui est pris en compte en plus de la pollution lumineuse sont les périodes de lever et du coucher du Soleil.

C’est ce souci du détail qui rend Stellarium si unique en son genre et si plaisant à utiliser.

« Mais et si j’habite dans une grosse agglomération, je ne vais simuler qu’une soupe de pollution lumineuse depuis ma position géographique ? »

Bien évidemment que vous allez pouvoir régler le filtrage de pollution lumineuse pour vos observations astronomiques, la Voie Lactée ne pouvant par exemple être visible qu’avec le filtre à son plus bas niveau.

Cela vous permettra de pouvoir régler idéalement la transparence et luminosité de votre simulation pour une clarté inégalée.

La quatrième dimension en astronomie !

Le temps est une donnée déterminante comme vous vous en doutez. Par défaut est laissée l’option à « en temps réel » ce qui permet de pouvoir observer l’exactitude en direct des simulations lors de vos premières utilisations.

Préparez-vous à de beaux spectacles, nous vous recommandons par exemple de regarder un magnifique couché de Soleil depuis une île paradisiaque (oui, ce lieu d’observation a également été inclu, cela est vraiment à essayer).

Pouvoir simuler depuis n’importe quelle date ou à n’importe quelle date des simulations aussi précises sont autant de beaux spectacles que des données intéressantes et parfois essentielles au monde de l’éducation et de la recherche.

C’est ainsi que Stellarium reste à jour dans le temps et depuis sa création en incluant dans une moindre mesure les derniers astres répertoriés et observables pour vivre ces expériences au gré des découvertes scientifiques permanentes.

Stellarium, c’est aussi entrer dans un univers à l’approche scientifique quand bien souvent la beauté de la richesse de notre univers est ce qui pousse une grande majorité de nos utilisateurs à utiliser notre logiciel.

Soyez curieux si vous n’êtes pas astronomes, pour les autres, vous êtes bien évidemment en terrain conquis avec ce logiciel !

 

Pour les grands fans et astronomes amateurs… parlons technique !

En plus des 600 000 étoiles répertoriées de la base par défaut, vous pourrez télécharger des catalogues supplémentaires pour atteindre les 210 millions d’étoiles catégorisées avec plus de 1.000.000 d’objets du ciel profond pour des observations amateurs.

Le catalogue Messier est au complet sur Stellarium.

Des représentations fidèles et artistiques des constellations dans plus de 20 différentes cultures célestes sont également disponibles.

Ces cosmogonies sont ainsi retranscrites de par le prisme culturel de différents peuples du monde dans les noms, représentations artistiques et dessins des constellations.

représentation des constellations sur stellarium

Terrains d’observations, Voie Lactée, planètes et satellites sont des plus réalistes possibles. Même l’adaptation de la luminosité est prise en considération et retranscrite en simulation comme lorsqu’un objet comme la Lune va modifier de par sa présence dans le champ de vision le nombre d’étoiles visibles.

Cela apporte également des effets « d’éblouissements » rendant effectivement les simulations du ciel en 3D les plus fidèles possibles.

L’ interface graphique de Stellarium possède des options très pratiques telles qu’un zoom ultra puissant, une commande temps facilement accessible, une projection en œil-de-poisson ou en miroir sphérique pour effectivement créer un véritable planétarium 3D, et plein d’autres options dans une interface multilingue.

vue artificielle de notre voie lactée

Vous pourrez retrouver un soin tout particulier pour les détails visuels comme avec les effets de scintillement de nos étoiles, mais également lors de simulations d’éclipses ou encore d’étoiles filantes.

La représentation 3D est également très soignée avec des paysages vastes et parfaitement modélisés. Les paysages 3D sont modifiables à volonté, vous pouvez personnaliser ceux-ci et en disposer ensuite en panorama en projection sphérique.

Retrouvez les simulations de supernovas et de novas ainsi que les simulations de flashs Iridium et visualisez tout cela le plus facilement du monde grâce à une grille équatoriale et azimutale.

Pour les bidouilleurs et les professionnels, il est également possible de pouvoir projeter ces simulations sur des dômes ou encore de piloter un télescope par le logiciel Stellarium.

Pour vos projections, inutile de paramétrer à chaque fois vos simulations puisque vous pourrez enregistrer celles-ci et créer vos scripts pour vos visites guidées personnalisées de notre ciel.

L’adaptabilité et le niveau de paramétrage est sans limite avec une bibliothèque grandissante de plugins pour Stellarium et ainsi afficher les satellites artificiels est par exemple possible. C’est le bénéfice majeur d’être un projet open source et multilingue.

Citons comme exemple de plugins pour Stellarium :

satellite : pour simuler les positions de nos satellites artificiels
fuseau horaire : pour choisir un fuseau horaire
exoplanète : pour afficher la position des étoiles qui possèdent des exoplanètes en orbite
pulsar : pour afficher la localisation des pulsars
quasar : pour afficher la localisation des quasars (d’une magnitude visuelle minimum de 16)
supernova historique : pour afficher les supernovas historiques (d’une magnitude visuelle minimum de 10)
goniomètre : pour la mesure d’angle
graduation azimutale : pour afficher à l’horizon une graduation de l’azimut
observabilité : pour afficher l’analyse de l’observabilité avec la prise en compte du lever, coucher et passage au méridien de l’objet céleste en question, mais également les moments de l’année où l’observation réelle de cet objet est optimale car se trouvant au-dessus de l’horizon
oculaire : pour observer la simulation du ciel comme à travers un oculaire
contrôle télescope : permet de contrôler votre propre télescope à monture piloté par ordinateur !
éditeur du système solaire : ajoutez des astéroïdes et des comètes dans Stellarium ! Téléchargez la liste d’objets de Minor Planet
Stellarium, c’est aussi une communauté que vous pouvez retrouver sur :

Les commentaires des utilisateurs sur SourceForge

Le 18 Juillet 2013 par rubendesmet –

J’ai été très épaté.

J’ai été très épaté.

J’ai installé Stellarium sur archlinux. Il fonctionne parfaitement, c’est super amusant à utiliser et maintenant je peux reconnaître les planètes et étoiles et pleins d’autres objets célestes.
Le 18 Juillet 2013 par petertao87 –

Excellent.

Excellent.

Excellent, du moment que vous nous voulez pas afficher en même temps trop de détails en zoomant au maximum sur les simulations des planètes.
Le 18 Juillet 2013 par oid-2661143 –

Incroyable.

Incroyable.

Une incroyable manière de suivre n’importe quel corps céleste que vous avez toujours désirez observer au travers d’un télescope. Simuler cette expérience réelle comme l’utilisation d’un télescope est quelque chose que je n’aurais jamais pu imaginer de la part d’un logiciel.
Le 18 Juillet 2013 par Roysmithxxx –

A utiliser sans modération.

A utiliser sans modération.

Stellarium est à utiliser sans modération. Pour les débutants, laissez les paramètres d’origine et laissez-vous guider en commençant à utiliser le plus basique, c’est très intuitif à utiliser.
Le 18 Juillet 2013 par benjfranklin786 –

Le plus facile à utiliser.

Le plus facile à utiliser.

Stellarium est le programme d’astronomie que j’ai trouvé le plus facile et basique, mais je ne l’utilise pas actuellement. Je suis surtout là pour recommander à n’importe qui de s’intéresser à la science et particulièrement les parents qui veulent ouvrir les yeux de leurs enfants sur les beautés de notre univers.
Le 18 Juillet 2013 par oid-3471021 –

Revue une éclipse grâce à Stellarium.

Revue une éclipse grâce à Stellarium.

J’avais loupé la plus grande éclipse qui vient juste de se produire mais grâce à Stellarium j’ai pu vivre cet instant en le simulant !
Le 18 Juillet 2013 par karan75 –

Super application.

Super application.

Super application surtout si l’on compare le nombre de plugins ou de paramétrages. C’est vraiment très pratique pour les étudiants dans mon cas.
Le 18 Juillet 2013 par Sosamoworld –

Un superbe logiciel de planétarium.

Un superbe logiciel de planétarium.

Un superbe logiciel de planétarium, très beau, éducatif, amusant et GRATUIT !!! Merci à vous, merci beaucoup !!!
Le 18 Juillet 2013 par peterpitrone –

Le meilleur de tous.

Le meilleur de tous.

Sans conteste le meilleur logiciel de simulation de ciel en 3D que l’argent ne peut acheter, le choix du gratuit est une excellente idée.
Le 18 Juillet 2013 par Sara U. –

Stellarium est super !

Stellarium est super !

Stellarium est super ! Très complete et très rapide, très pratique pour localiser ou identifier ce que je peux voir sur mon télescope.
Le 18 Juillet 2013 par Renegrothmann –

Bon logiciel, rien à dire de plus.

Bon logiciel, rien à dire de plus.

Pas mal du tout, j’aimerais pouvoir l’utiliser à fond mais ne maîtrise pas tout encore correctement.
Le 18 Juillet 2013 par u0m3 –

Fonctionne très bien.

Fonctionne très bien.

Fonctionne très bien d’une plateforme à une autre, on peut passer de Windows à Linux sans aucun souci et inversement.
Le 18 Juillet 2013 par oid-2977064 –

Un de mes programmes favoris.

Un de mes programmes favoris.

Un de mes programmes favoris. Fonctionne sans inconvénient sur mon MacBook Pro sous OS X 10.6.X
Le 18 Juillet 2013 par b2besses –

Très bon et simple d'utilisation.

Très bon et simple d'utilisation.

Il transforme vraiment votre ordinateur en un grand télescope.
Le 18 Juillet 2013 par mr_dude –

Pratique pour les astronomes.

Pratique pour les astronomes.

Il vient d’être traduit en Sotho du Nord par Translate.org.za pour un déploiement de Stellarium en Afrique du Sud.
Vous voulez aider la communauté libre en faisant un don?

Stellarium est distribué en tant que logiciel open source et gratuit. Cependant, si vous souhaitez exprimer votre gratitude pour le temps et les efforts mis dans le développement et le maintien de ce logiciel, aussi bien que pour soutenir les développements futurs, vous pouvez donner une contribution à l’équipe de développement officielle qui sera plus que bienvenue.

Vous pouvez apporter votre support au développement des logiciels libres en aidant la Free Software Foundation.

Vous pouvez également apporter votre soutien au développement de WIKIPEDIA, la célèbre encyclopédie gratuite, en faisant également un don.

Quoi qu’il en soit, merci pour votre soutien, que ce soit en utilisant ou en participant au développement des logiciels open source!

STELLARIUM 0.19.1.1 | 64 Bits STELLARIUM 0.19.1.1 | 32 Bits STELLARIUM 0.19.1 STELLARIUM 0.19.1